We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Faux et usage de faux

by CORBILLARD

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
L'antidote 02:21
Infectés ils se sont appropriés le pouvoir depuis l'aube… l'aube des temps Instauré le chaos, le mépris en déportant la faute État de peur, État de leurres, État de fraude, État de manque Nous avons l'antidote, un jour leur règne aura fait son temps Avarié, sanglant ou mort-vivant Avarié, sanglant ou mort Avarié, sanglant ou mort-vivant Avarié, sanglant ou mort Un virus ancestral a plié leur cerveau engendré leur sclérose Tronqué les données, rendant accro, distribuant les doses Ils paieront le prix fort de leurs actes quand tournera la chance Nos flammes déferleront, ils en subiront les conséquences Avarié, sanglant ou mort-vivant Avarié, sanglant ou mort Avarié, sanglant ou mort-vivant Avarié, sanglant ou mort Et on saigne et on sait Que l'antidote existe depuis longtemps Et on sème et on sait Qu'on ne sera plus là au soir du grand changement Avarié, sanglant ou mort-vivant Avarié, sanglant et mort
2.
Un regard au dessus de l’épaule J’ai pas dit un bilan ! De nos défaites, de nos défaut Et nos trophées de temps en temps Des idées plein la tête Il en sera autrement On ne tiendra pas nos promesses Même si c’était pas mieux avant On touche le fond en y mettant les formes Et ça n’a pas changé la donne Non ça n'a pas changé la donne On touche le fond en y mettant les formes Et ça n'a pas changé la donne Seulement rendu la fête un peu plus folle Quand la fête est finie On se retrouve avec nos remords La parano ne changera rien Au face à face avec nos torts L’envie d’être quelqu’un d’autre La tête dans les nuages Mais si le vent tourne comme à chaque fois Pour sur, on sera du naufrage
3.
On s'en prend toujours plein la gueule en 5 ans rien n'a vraiment changé C'est pire mais pour un soir faisons fi du passé Soyons le clown et le bourreau, effaçons notre identité Une autre voix, une autre voie sans hache de guerre enterrer Fermons les yeux Faisons la mort et pas la guerre Abandonnons-nous au rêve Pour une fois mettons nos œillères et visons l'autre extrémité Masquons nos colères et le feu à attiser Cachons nos cicatrices un seul instant la survie en dépend Lissons le plâtre sur nos jambes de bois, savourons le présent Fermons les yeux Faisons la mort et pas la guerre Abandonnons-nous au rêve
4.
Salut bande de nazes Salut bande de nazes Salut bande de nazes Salut bande de nazes Salut gros bâtard, mets-toi zéro et meurs Salut fils de pute, vas t'astiquer ailleurs Salut nazis, on va vous stériliser Niquez vos mères, branlez vos chiens, buvez leur sperme, crevez avec Allez tous bien vous faire foutre bande de vieux sacs à merde ! Salut bande de nazes Salut bande de nazes Salut bande de nazes Salut bande de nazes Salut bande de nazes, direction la Fistinière Salut vieux tocard, on va enfanter ta sœur Putains! Pauvres cons, pauvres thons, pauvres fions Niquez vos mères, branlez vos chiens, buvez leur sperme, crevez avec Allez tous bien vous faire foutre bande de vieux sacs à merde ! Salut bande de nazes !
5.
Ici je rappe pour mes frères Massart, pour les crevards en Corbillard Nous les soûlards du dernier bar, les loutres en costume de Babar On a troqué nos guitares pour une instru de bâtards Dans le rock on ne fera jamais un dollar Alors laisse moi y croire sur ce hip hop de tocards Machin, laisse-moi être vulgaire connard Dans ma vie le seul truc positif c’est mon groupe sanguin Il reste des pages à noircir et le noir ne manque pas Dans mes dérapages lunatiques, étourdis Je me fabrique en quelque sorte un sédatif Noircir des pages et il n'en manque pas Je me fabrique en quelque sorte un sédatif Toutes les mamans vont se chier dedans, tous les enfants crieront Florent Ça fait du bien de dire de la merde, tu sais, j’ai vraiment rien à perdre De Lille au Kosovo on fait des gigs à deux euros Quand je rentre de tournée, je ressemble à ta mère sous héro Demis Roussos en moins costaud Et ta mère, ouais ta mère, je ressemble à ta putain de mère Dans ma vie, le seul truc positif c’est mon groupe sanguin
6.
Perdue entre optimisme et pessimisme, méfiance et naïveté S'invite souvent l'envie de tout lâcher Quand l’appétit de tout construire s'abandonne à celui de tout détruire Difficile de maîtriser le tracé, mon tracé Plus on marchera à reculons Plus on avancera, forcément à contre sens Parfois l'espoir de toucher le fond Dans la balance a plus de poids que ma prudence A cœur perdu dans une mécanique qu'on a du mal à comprendre Le courage est dans la mire de la lâcheté On gardera la foi en l'homme même si on sait que personne n'est innocent Le cœur bat encore quand il est écorché, écorché Plus on marchera à reculons Plus on avancera, forcément à contre sens Parfois l'espoir de toucher le fond Dans la balance a plus de poids que ma prudence Entre l'euphorie et la rage à l'évidence on tue l'ennui, déconfit on pactise avec le diable Anéanti par le tracé qui parfois se dessine devant lui Le fou n'a plus qu'à rentrer dans sa cage
7.
Quand la peur du changement devient la frousse de nos vie Le courage s'écrase et la clémence s'enfuit La bête chasse l'homme, le semblable reste seul admis Quand la peur du changement devient la frousse de nos vies L'humanoïde s'entache, la partouze est finie La bête chasse l'homme, le semblable reste seul admis Quelques articles lamentables Quelques clichés pour la parade Le monde reprend sa place raciale Le franc-tireur se met à table Pour essuyer ses sueurs froides Il en reviendrait presque au scalpe Des cadavres remplissent le placard On ressort le pavillon noir Et le mortel n'en mène pas large Les convois partent quoi qu'il en coûte Qu'importe la violence du ressac Il ne reste qu'à contempler le drame Quand les bateaux ont pris le large Le pansu veut garder sa part Il en redeviendrait primate Pour justifier son avantage Refait briller les vieux adages Et l'homme une fois de plus se condamne
8.
Tu sais je te laisse prendre la direction Tu peux bien choisir la couleur des crayons De toute façon je ne te lâcherai pas n'aie pas peur Attaque le croquis et au pire on meurt! Sans déviance pas d'évolution Je ne pisserai jamais sur ta tombe Sans déviance pas d'évolution Non le sage n'a pas toujours raison Un coup de gomme peut changer le brouillon Tu seras le seul maître de la décision La nuance est de mise mais attention fais surtout à ta guise, à l'abandon décideras-tu de presser le bouton Si je sombre, et je sombre me donneras-tu raison ? Choisi la couleur de tes crayons Et puis au pire on meurt
9.
Resurrection 02:40
La chandelle brûle par les deux bout, l'impression d'être une clope allumée Un côté rouge de l'autre la fumée, je « nous » consume on va crever C'est pas la peine de nous confesser, Bibi ne fait pas dans les prières Mon double maléfique s'est mis à dos Saint-Pierre comme Lucifer Les portes du paradis, nous sont fermées alors on frappera en enfer Mais même là-bas c'est pas gagné. Pas sur qu'on puisse rentrer Les portes du paradis, nous sont fermées alors on frappera en enfer SI on n’a nulle part où aller, on devra ressusciter Chaque descente de bouteille remets une couche à mon trouble mental sévère Mon antagoniste passe au devant de la scène et c'est à moi qui règle ses dettes Impossible de le raisonner. Plus j'essaie, plus il est allumé. La seule chose qu'il daigne bien me lâcher, c'est la culpabilité  On reviendra avec tous les doubles, Bibi, Capitaine Cassoc’, Monsieur connard Un nudiste et un nihiliste. Les bras cassés à l’abordage
10.
Schnaps und Fraülein
11.
Le cul entre deux chaises, on s'est perdu Le cauchemar vire en quête. De quoi? Personne n'a jamais su Détournement de frères d'arme ou de substitution En se paxant on gomme le drame et on crée notre institution Fraternité naissante et dynastie La couronne est notre alibi Filiation déviante et monarchie La couronne est notre alibi Massart et frère de l'être, un deal avec la vie Le droit de racheter sa dette, D'effacer tout ce qu'elle nous a pris, ce qu'elle nous a appris Au coude à coude, on s'est vengé, on s'est trouvé La musique pour seule thérapie
12.
Je pipeaute 02:10
Je pipeaute, tu pipeautes, nous pipeautons Voilons-nous la face pour de bon Refleurissons nos façades Planquons nos cernes derrière un vulgaire maquillage Qu'y a-t-il quand on gratte sous le camouflage ? Des vices en vrac Qu'y a-t-il quand on gratte nos tatouages De nouvelles frasques, de nouvelles frasques De nouvelles frasques Je pipeaute, tu pipeautes, nous pipeautons Voilons-nous la face pour de bon Refleurissons nos façades Planquons nos cernes derrière un vulgaire maquillage Effaçons les traces de notre passage Ajustons nos masques Effaçons les marques pour la parade Ajustons nos traces, ajustons nos traces Ajustons nos traces
13.
Open bar 00:19
Ce soir c'est jour de fête, on a open bar On va se la mettre sévère, ouais open bar Une nouvelle ascension sociale Vive la boisson, merci patron ! C'est open bar, open bar, open bar, open bar
14.
Tu brûles tes morts pour oublier, Pour qu’ils te semblent et loin et invisibles Loin de tes yeux et loin du cœur, Tu te voiles la face et la rancœur Tu brûles tes morts puis tu disperses La cendre avant qu’elle ne se refroidisse Tu pisses sur les braises encore brûlantes Souffle la fumée qu’elle se dissipe. Alors passe à autre chose Ne regarde pas le cercueil se fermer Incinères et puis classes La roue continue à tourner Des tonnes de cadavres dans les placards, Chaque souvenir cogne, c'est un poing dans la face Tu perçois leur urne dans tes cauchemars Tu brûles tes morts et tu les entasses Il ne suffira pas d’un peu d’essence Pour faire disparaître les taches Tu brûles tes morts et point final, Mais parfois la braise est tenace. C’est rassurant de foutre au bûcher Les corps devenus encombrants Les volutes qui montent des fagots Te piquent les yeux c’est énervant Tu brûles tes morts en espérant qu’un jour ils prendront moins de place Ça pue le soufre, c’est toi qui souffres car tout ce vide occupe l’espace
15.
On parade avec nos couronnes, on parait droit et invincible On se met à l'envers on se prend pour les rois du bar On a pissé n'importe où, fini en free party à Dukerque On s'est perdu fracassé dans les rues de Prague On a fini dans des poubelles, battu toute l'Europe au kicker Quel palmarès on se prendrait presque pour des stars Mais quand la pression retombe les émotions implosent, Le masque de clown tombe et laisse couler quelques larmes Quand la pression retombe les émotions implosent, Le masque de clown tombe et laisse couler quelques larmes On aime rouler des mécaniques, tchatcher les filles des pays de l'est On joue au king, on en oublie qu'on est que de passage On a consommé schnaps et fraülein, ruiné des boites à Budapest Fixé nos délires au travers de tatouages On a souvent été trop loin, on a parfois pris sur la gueule Tant mieux ça nous rappelle qu'on reste vulnérable Quand la pression retombe les émotions implosent, Le masque de clown tombe et laisse couler quelques larmes Quand la pression retombe les émotions implosent, Le masque de clown tombe et laisse couler quelques larmes Ça fait mal de se retrouver face à soi de se vautrer seul après le voyage Ça fait mal, ça fait mal En pleurant on rêve à la prochaine fois qu'on fera nos bagages On s'est posé au Canada, trouvé une famille d'adoption Brenda, Sam et Shirley ont ravivé les flammes Sur l'autoroute de la folie on s'est fait pogner par les flic On a perdu nos passeports à Montréal Mais la musique est notre opium, on dansera toujours avec elle A la fois cause et seul remède à notre mal

about

Label :
Panda Records, 2K10 Records, I for Us records

credits

released March 3, 2017

Enregistré entre septembre et décembre 2016 au Studio Claquedent (Bastien Friquet) et Polski Studio (Laurent Fontenelle)
Mixé au Studio 2000 par Clichon et Pompiflet
Masterisé par John Rogers - JR Mastering - Las Vegas
Artwork : Djé Lefaser Tattoo/Gérôme Bourgaux
----------
Recorded between september and november 2016 at Studio Claquedent (Bastien Friquet) and Polski Studio (Laurent Fontenelle)
Mixed at Studio 2000 by Clichon and Pompiflet
Masterised by John Rogers - JR Mastering - Las Vegas
Artwork : Djé Lefaser tattoo/ Gérôme Bourgaux

license

all rights reserved

tags

about

CORBILLARD Belgium

Since 2010, CORBILLARD hits the road from east to west, playing an outer-grave, rapid, cutting and unrespectful punk-rock, sung in French. 400 gigs, throughout Western and Eastern Europe and Canada. Common placing in the coffin !
An efficient passage to the urns !
A beneficial trip in a hearse (Corbillard)!

Off we go towards death, off the beaten track, spitting out injuries, irony and scandal !
... more

contact / help

Contact CORBILLARD

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like CORBILLARD, you may also like: